Comment résoudre la lenteur de vos performances SharePoint et vos problèmes de sauvegarde

By StuartT

La recherche Sharepoint ne fonctionne pas et les sauvegardes prennent trop de temps ? Sharepoint, le logiciel multifonctionnelcollaboratif de Microsoft est utilisé pour accroître l’efficacité et la productivité en centralisant les informations et les applications, y compris :

  • Les documents, tels que ceux livrables aux clients et les rapportsSharepoint
  • Les calendriers de projets et les listes de tâches
  • Les médias, comme des vidéos de formation
  • La recherche pour les entreprises
  • Les sites Web

Cependant, en raison de l’augmentation du taux de croissance au sein des organisations, la popularité de SharePoint entraîne inévitablement un ralentissement de ses performances en raison de l’importance du flux I/O de toutes les activités exigeantes en ressources qui s’y produisent, essentiellement les temps de recherche et de sauvegarde, jusqu’à ce qu’il devienne moins efficace et absorbe une grande partie des ressources du système. Mais il possible d’inverser cette tendance.

Comment déclinent les performances de SharePoint

Tout comme les fichiers sur PC individuel peuvent être écrits et réécrits à de nombreuses reprises, entraînant une fragmentation inévitable du fichier, la base de données SQL sur disque peut aussi connaitre des problèmes de fragmentation ce qui augmente les temps de lecture/écriture et ralentit les performances de SQL.

A mesure que le nombre d’utilisateurs de SharePoint augmente, la quantité de données croît au même rythme, le problème de performance perturbant alors encore plus les opérations et la productivité.

Et selon Metalogix, le contenu augmente rapidement. Au cours d’une étude menée en 2012 à la conférence Sharepoint, on a estimé que les entreprises connaissaient un taux de croissance moyen de 75 % par an.

Alors que pouvez-vous faire pour vos problèmes avec SharePoint?

Nous en avons parlé précédemment sur le blog Raxco, Windows NTFS est à l’origine des problèmes physiques et virtuels d’I/O. Il n’y a donc aucune raison que ce soit différent dans ce cas ?

Tout comme vous utiliseriez PerfectDisk Pro pour défragmenter et empêcher la fragmentation sur votre PC pour améliorer ses performances, PerfectDisk Server doit être utilisé pour défragmenter et empêcher la fragmentation sur ces serveurs SQL pour éliminer les goulets d’étranglement d’I/O pendant les heures de fonctionnement et réduire sensiblement les temps de sauvegarde. PerfectDisk peut également être programmé pour ne fonctionner qu’à certains moments ou lorsque le système est inactif.

Les problèmes de SharePoint pouvant être résolus facilement avec PerfectDisk :

  • Recherche ne fonctionnant pas ou prenant trop de temps
  • Chargement et téléchargement de fichier lent
  • Dépassement de votre fenêtre de sauvegarde (continuant aux heures de bureau)
  • Manque de réactivité pour les usagers à distance

Regardez comment une compagnie a réduit de 70 % ses temps de sauvegarde avec PerfectDisk Server. (English)

Même Microsoft recommande de défragmenter votre serveur SQL

Dans un article intitule Improving SharePoint Performance (Améliorer les performances Sharepoint) paru dans TechNet Magazine, Microsoft recommande la défragmentation pour résoudre les pointes d’activité I/O de votre disque sur votre serveur SQL. Parmi les causes possibles citées par Microsoft, on trouve :

  • Les grandes opérations
  • Les Timer jobs
  • La sauvegarde
  • Les bases de données I/O importantes (modèle, recherche, contenu)

categoriaUncategorized commentoComments Off dataJune 5th, 2014
Leggi tutto

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les SSD (sans jamais oser le demander)

By StuartT

SSD et Consolidation de l’espace libre– comment cela aide-t-il ?

Solid State DrivesJ’envisage d’acquérirPerfectDisk essentiellement pour sa fonctionnalité d’optimisation du SSD. La consolidation de l’espace libre est apparemment la seule chose que fait SSD Optimize. Je me suis documenté sur le sujet mais pour l’instant je ne suis pas convaincu par le fait que la consolidation de l’espace libre peut aider mon SSD. Ce que je comprends, c’est que pour consolider de l’espace libre, il faut effacer et réécrire pour regrouper tout l’espace libre. Mais est-ce que ces suppressions et ces réécritures constantes ne vont pas rendre le disque SSD « sale » ? Est-ce que la consolidation de l’espace libre a une quelconque fonction que l’on pourrait assimiler à une collecte des déchets virtuels (par ex. nettoyer l’espace libre pour le rendre immédiatement utilisable en écriture) ? Ou, faut-il attendre une collecte de déchets pour nettoyer l’espace libre ?

Le passe SSD Optimize identifie la plus grande partie d’espace libre consolidé déjà existante sur votre SSD et la développe. Une partie d’espace libre consolidé est donc plus importante en volume, mais la principale raison pour faire ceci est de maximiser le nombre de blocs qui peuvent être coupés par le système d’exploitation ou la machine. Ceci accroît l’efficacité de notre collecte de déchets (TRIM). Regardez notre vidéo explicative :

 

SSD Optimize vs. Consolidation de l’espace libre

Je tiens à indiquer clairement ici qu’alors que SSD Optimize augmente réellement la consolidation de l’espace libre, il ne faut pas confondre ceci avec la méthode d’optimisation PerfectDisk de consolidation de l’espace libre pour HDD :

  • Le passe de Consolidation de l’espace libre défragmente les fichiers et crée un important espace libre à l’extrémité du disque (pour les HDD).
  • Le passe SSD Optimize ne défragmente pas les fichiers et ne consolide pas l’espace libre à l’extrémité du disque dur. Il développe plutôt le volume des espaces existants les plus grands.

SSD Optimize est conçu pour faire ceci sans créer trop de cycles d’effacement/écriture, la façon dont cette optimisation réussit en est la preuve. Notre optimisation SSD ne laissera pas votre SSD brasser les données et vous pouvez l’exécuter autant que vous le souhaitez.

Télécharger PerfectDisk pour votre SSD

 

Comment SSD Optimize « développe » l’espace libre ?

Que se passe-t-il s’il y a des données permanentes (comme les fichiers système Windows) d’un côté ou de l’autre de l’espace libre ?

 

Comment SSD Optimize développe l’espace libre :

En déplaçant les données vers des blocs qui ne sont pas pleins. On élimine ainsi rapidement autant de blocs partiellement pleins que possible, en une seule fois, ainsi, il n’y a pas d’échange d’espace libre (pas de roulement). Le nombre de blocs qui peuvent être réduits augmente sensiblement en échange de la souscription à un cycle unique de lecture/écriture pour un très petit nombre de blocs partiellement pleins. S’il y a des blocs libres pouvant être utilisés pour relocaliser les données, ce sont eux qui sont utilisés à la place, car c’est à la fois plus rapide (pas de cycle de lecture/écriture) et améliore un peu le niveau d’usure en n’écrivant pas sur un bloc précédemment utilisé pour l’écriture. La façon dont nous déterminons les blocs à cibler et comment nous les ciblons est strictement confidentiel.

Bien sûr, il s’agit là d’une description sommaire des règles régissant le comportement de l’algorithme, parce que le comportement décrit fonctionne dans le contexte de l’expansion du plus grand espace libre consolidé et pas totalement en consolidant tous les espaces libres. Ainsi, il n’y a aucune défragmentation de l’espace libre ou des fichiers. C’est la raison pour laquelle on appelle l’action principale « le développement » d’espace libre, mais aussi pour ne pas la confondre la « libération » ou le « recouvrement » d’espace libre.

Ceci élimine une carence dans le contrôle d’usure et TRIM car les blocs partiellement pleins ne sont pas réduits. Seuls les blocs vérifiés sont réinitialisés par le SSD (en se basant sur les limites des blocs). Ce qui signifie que lorsque des écrits organiques sont engagés à la machine, l’algorithme de contrôle de l’usure dispose de davantage de blocs coupés avec lesquels travailler. Ceci aide à la fois TRIM à rétablir la performance et l’algorithme de contrôle de l’usure à prolonger la vie de la machine.

SSD Optimize est conçu pour permettre à TRIM et à l’algorithme de contrôle d’usure sur votre SSD d’effectuer le meilleur travail possible. Tous les avantages en matière de rendement ou amélioration du contrôle de l’usure sont uniquement la responsabilité du système d’exploitation et du micrologiciel SSD. C’est en ce sens que notre passe d’optimisation SSD est par certains aspects, un passe préparatoire.

 

Fichiers « Permanents » exclus :

L’algorithme respecte les données exclues et les contourne. Ceci est valable pour tout ce qui concerne PerfectDisk. Les fichiers qui ne sont pas exclusivement verrouillés sont tout simplement impossibles à déplacer puisque nous utilisons le système API, les déplacements illégaux sont donc impossibles avec PerfectDisk.

 

Optiwrite et SSD

Je me demandais pourquoi OptiWrite est désactivé par défaut sur les SSD. D’après ce que je sais, OptiWrite n’accroît pas la fréquence d’écriture, alors j’aimerais comprendre la logique derrière tout ceci.

Je sais bien sûr que la fragmentation n’est pas réellement un problème avec les SSD, donc OptiWrite ne présente pas vraiment d’importance pour eux. Mais est-ce que c’est la seule raison, OptiWrite sur un SSD serait en fait gaspillé ? Dans ce cas, pourquoi procéder même à une optimisation sur les SSD ?

OptiWrite® est conçu pour empêcher la fragmentation des fichiers. Il le fait au détriment de la création de fragmentation d’espace libre. Alors que la fragmentation de fichier affecte la performance sur les HDD, elle n’entraîne pas nécessairement de problème de performance sur les disques durs SSD et la fragmentation de l’espace libre peut altérer les performances d’écriture pour les SSD. C’est pour cela qu’OptiWrite est désactivé pour les disques SSD.

 

Paramètres PerfectDisk Optimize pour les disques durs hybrides (8Go NAND + HDD)?

J’ai récemment acheté un nouveau disque dur hybride d’1To pour mon PC portable et j’aimerais savoir si, le cas échéant, des éléments doivent être pris en compte pour la façon dont PerfectDisk l’optimisera.

La partie SSD du disque dur est utilisée en tant que cache pour accélérer les performances I/O. Les données ne se retrouvent pas écrites sur le SSD.

Il n’y a pas de problèmes de compatibilité et il vous faudra toujours défragmenter le disque dur comme avec un disque dur (HDD) normal.

Télécharger PerfectDisk

 

PerfectDisk ne reconnait pas le SSD en RAID en tant que SSD pour le mode SSD Optimize ?

J’ai deux SSD en RAID 0 et je me demandais : est-ce que je dois exécuter SSD Optimize manuellement puisqu’il n’est pas présélectionné ?

Tout à fait. Les disques durs SSD en RAID ne sont pas perçus pas Windows comme des disques durs SSD. Et si Windows ne les perçoit pas comme des SSD, PerfectDisk non plus. Si vous double-cliquez sur le disque dur, vous pouvez passer outre la détection automatique et dire à PerfectDisk que le disque dur est un SSD.

categoriaUncategorized commentoNo Comments dataJune 5th, 2014
Leggi tutto
Pour télécharger la version d’évaluation de votre logiciel, il vous suffit de saisir votre adresse électronique ci-dessus:
Veuillez fournir une adresse électronique valide